· 

Test raquette à neige TSL Symbioz step in

Test et avis tsl symbioz et chaussure Step in

Retour d'expérience sur les raquettes à neige symbioz et les chaussures step in de Tsl

Un ensemble ultra light !

Nous travaillons toute la saison d'hiver avec les raquettes à neige aux pieds. Cette année nous avons voulu tester les fameuses raquettes souples TSL Symbioz avec les chaussures Step in dédiées.

Tout d'abord, ce que nous avons constaté au déballage du colis, c'est la légèreté de la paire de raquettes. Le principe du Step in rappel les fixations légères de ski de randonnée. Deux ergots montés sur ressort vont se loger dans des inserts intégrés aux chaussures. La raquette à neige est donc dépourvue de plaque réglable à la longueur de la chaussure ce qui permet de considérablement alléger  la raquette à neige. On comprend bien que ces raquettes ne peuvent être utilisées qu'avec des chaussures munies d'inserts.

Les raquettes Symbioz step in

Nous avons vu que les raquettes sont particulièrement légères grâce à la perte de la plaque de réglage de la chaussure. Mais le deuxième point important c'est la souplesse ! En effet, le principe de la raquette Symbioz est d'apporter un maximum de déroulé de pied sur n'importe quel type de terrain enneigé. La raquette est souple en flexion et en torsion. On retrouve sur chaque côté du tamis de la raquette des renforts en carbone qui permettent une flexion dynamique. La forme générale du tamis est dite en taille de guêpe. On note la présence de nombreuses pointes en acier pour l'accroche, 8 crampons par raquette. Les raquettes à neige Symbioz Step in ne sont pas équipées de crampons pointes avant, aussi appelées fourchettes.

Ces raquettes sont fabriquées en France.

Chaussure TSL step in

Au déballage, on remarque que les chaussures TSL step in sont produites par la marque Kimberfell en Roumanie. Elles sont fabriquées en Europe; un bon point pour nous ! Son aspect général rappelle celui d'une chaussure de randonnée classique, pare pierre, tige en cuir et semelle Vibram ! Pour assurer une bonne étanchéité, on note la présence d'un cache lacet en cordura étanche de couleur rouge, un peu tape à l’œil  à notre goût. Pour assurer la liaison avec les raquettes à neige Symbioz Step in, 2 inserts sont intégrés dans la semelle de la chaussure au bout des  métatarses. Une encoche est présente sur chaque insert, sûrement pour facilité la mise en place des raquettes. On note la présence d'un point jaune sur le côté pour localiser les inserts vue de dessus.

Une fois le pied à l'intérieur, on se rend compte que la chaussure taille plutôt juste, peu être un poil grand, et chausse assez large ! Très confort d'un premier abord. On note que le laçage ne monte pas aussi haut qu'une chaussure de randonnée tige haute.

Test sur le terrain

Cette année, nous avons été gâtés ! Nous avons reçu de belles chutes de  neige dès fin novembre. Top conditions pour essayer nos nouvelles raquettes TSL Symbioz Step in. Nous avons évolué sur différents types de neige et sur des reliefs variés. Nos raquettes ont la vie dure car nous sortons en randonnée avec nos clients presque tous les jours !

Ce qui nous a ravi dès le départ c'est le poids gagné lors des petites marches d'approche avant de chausser les raquettes ! On pourrait penser que sur le papier gagner environ 1kg ne va pas changer grand chose, mais là je vous assure que c'est vraiment fabuleux ! En effet, en conditions d'encadrement, nous avons de lourds sacs à dos qui dépassent généralement les 8kg ( pharmacie, radio vhf, longue vue, trépied, jumelles, thermos, etc ... ).  De plus, l'absence de la plaque de fixation de la chaussure à la raquette rend l'accroche sur le sac plus facile, sans débord qui n'augmente pas le ballant du sac à dos.

Les chaussures sont agréables à marcher. Au début, elles semblent assez rigides mais s'assouplissent au fil des sorties en flexion pour plus de confort. Au niveau de l'accroche de la semelle RAS, on sent bien que la semelle Vibram est bien adhérente sur toute surface.

Pour le chaussage, cela nous a donné de bonnes rigolades ! En effet, les raquettes demandent d'avoir un sérieux coup de main pour clipper les inserts. Une bonne occasion d'expliquer aux clients le principe de fonctionnement de ces raquettes qui rappellent les fixations de skis de randonnée légers. Malgré les points de couleur indicateurs de la position des inserts, il faut admettre que le chaussage n'est pas facile au début ! Mais rassurez vous, au bout de quelques sorties il deviendra instinctif ! Selon nous, il est plus facile de loger en premier  l'insert intérieur de la chaussure, puis de faire coïncider l'insert et l'ergot extérieur pour chausser ces raquettes.  On peut souligner qu'avec ce type de raquettes, il n'existe pas de droite et de gauche !

 

raquette à neige symbioz
La raquette Symbioz et les chaussures Step in offrent une marche très naturelle.

Dès les premiers pas, on se sent plus léger ! La légèreté de la raquette à neige est un vrai plus. On réalise rapidement que nous allons fournir moins d'effort pour marcher. La souplesse générale et  la flexibilité du talon apportent  un déroulé de pied excellent, très agréable. Nous ne sentons plus le point dur de la queue de la raquette.

Dans les traces de raquettes existantes, la marche est bien plus naturelle qu'avec des raquettes classiques. Lors des montées, l'absence de cales à l'arrière pour surélevé le talon ne nous perturbe pas. Cependant dans les pentes assez raides, il est préférable de monter en zig zag que de monter droit avec ce type de raquettes sans cales ! De plus nous ne retrouvons pas la fourchette ou les crampons en pointe avant au bout de la chaussure pour les passages très raides.

Dans les dévers en neige dure, la souplesse des raquettes impose de marcher les raquettes à plat. Il est difficile d'utiliser les carres, les bords extérieurs des raquettes pour accrocher sur la neige. Mais à aucun moment les raquettes ne glissent. Les huit crampons font très bien le travail, et on se sent en confiance ! La liaison raquette chaussure est bien rigide, pas de déchaussage intempestif à noter.

Quand il s'agit de faire la trace, c'est un vrai régal ! En effet, la légèreté permet de mieux déjauger la raquette, malgré une très légère portance en moins dans la neige fraîche. Nous avons également noté que nous ne bottons plus avec ce type de raquettes. Dans la neige humide, il arrive qu'avec des raquettes rigides, des sabots de neige se forment sous les raquettes rendant la progression très inconfortable. Du fait de la souplesse, la neige se décolle toute seul de la raquette, un vrai plus !

En descente, l'excellent déroulé de pied de l'ensemble chaussure / raquette, rend la marche naturelle.

 

Les chaussures sont confortables ! Elles sont bien étanches nous n'avons jamais eu les pieds mouillés. Le cache lacet velcro fait bien son travail. On peut regretter l'absence de guêtres. Il sera judicieux de mettre des guêtres en cas de grosse neige fraîche du fait de la tige un peu basse de la chaussure ! Nous les trouvons assez chaudes.

En conclusion

Pour conclure, il s'agit d'un ensemble chaussures / raquettes redoutable ! On peut noter cependant que pour des situations raides et en neige dure, les raquettes classiques tsl avec crampons avants ou fourchettes, seront plus adaptées. Cet ensemble sera aussi destiné à des randonneurs réguliers qui pourront amortir le prix bien plus élevé que des raquettes classique de TSL. Petit point sur l'évolution du matériel dans un prochain article.


contact@bureaumontagne-visatrekking.fr

07 81 52 24 90