Canyon du Ravin des Enfers

Canyon des Enfers

Vallée de l'Ubaye

canyoning dans les alpes
Canyon du ravin des Enfers (vallée de l'Ubaye)

La plus longue descente de l'Ubaye

Mardi 14 mai 2019, nous sommes partis entre guides de canyoning, parcourir ce magnifique canyon. Longtemps fermé par un arrêté, le canyon du Ravin des Enfers a été rouvert en 2016. En effet, suite à de gros orages en 2009, les ancrages étaient endommagés .  Le CREPS Rhône Alpes a rééquipé l'ensemble du parcours en avril 2016. Une belle initiative pour que ce canyon majeur des Alpes du Sud puisse rouvrir.

Une belle marche d'approche

Ce canyon est situé en amont du village du Lauzet en rive droite de la rivière Ubaye. Une navette en voiture est nécessaire si l'on veut éviter une marche retour importante. Une voiture au hameau des Clots pour l'aller et une voiture sous Champanastais, sur un parking au bord de la D900 pour le retour.

Pour se rendre au départ, il faut marcher sur un agréable sentier sous le sommet de la tête de Louis XVI. Un panorama grandiose vous attend ! Un vieux sentier qui slalome entre les falaise nous conduit à un ancien hameau d'alpage de Roche Juan. De là, nous continuons à flanc de montagne direction les Touisses.  Avant le premier vallon, sur une croupe, nous descendons une sente en épingle jusqu'au départ du canyon du Ravin des Enfers. Cela représente 1h20 de marche environ.

activité canyon alpes du sud
Équipement d'une verticale dans le canyon des Enfers

L'aventure commence !

Le soleil est bien présent dans le vallon. Situé à l'adret, en plein sud, une descente en plein milieu de journée est idéale ! Attention tout de même à l'horaire, car ce canyon est long ! Il y a environ 36 cascades. Le dénivelé total de la descente est de 500 m.

La descente est une succession d'encaissements présentant un enchaînement de cascades. Entre les encaissements, les resserrements, on rencontre des marches plus ou moins longues ! Vous pourrez admirer la flore particulièrement préservée dans cet espace de montagne des Alpes du Sud. Un if magnifique  pousse en plein milieu du canyon. Un arbre qu'on n'observe que trop rarement dans le département. Quelques chamois vous regarderons sûrement du haut de la gorge traverser leur territoire. Le rocher est de type calcaire ! Il est particulièrement bien sculpté dans les resserrements.

Les ancrages sont parfaits ! Toutes les cascades sont équipées dans l'actif, passage dans l'eau. Pour les obstacles les plus resserrés ou présentant une difficulté, il est possible de choisir une ligne de rappel hors d'eau. On rencontre toutes les configurations de manip de corde: pose de main courante, déviation, gestion de frottement... Ce qui fait de ce canyon, une descente technique !

Le canyon n'est pas aquatique. Nous ne rencontrons pas de vasque profonde, aucun toboggans ou sauts. Malgré tout en début de saison le torrent coule bien, et quelques passages dans l'eau aux cascades sont à bien négocier.

Une bonne fin de journée

Avant la sortie du canyon, arrivée sur la rivière Ubaye, il sera possible de shunter quelques obstacles rive droite. Cela permet de gagner du temps si vous êtes un peu juste question timing !

La fin du canyon rejoint l'Ubaye. Si vous avez choisi de faire une navette en voiture, c'est que vous avez décidé de la traverser. Attention, c'est une rivière tumultueuse, avec des mouvements d'eaux et courants puissants, surtout au printemps à la fonte des neiges. Il est impératif d'analyser le débit et de prendre en compte une montée d'eau en cours de journée avant d'entreprendre le canyon. En remontant, la rivière d'environ 200m vous trouverez un passage plus évident. 

Vous avez toujours la possibilité d'emprunter un sentier rive gauche du canyon des Enfers (rive droite de l'Ubaye) pour remonter à la voiture du point de départ. Une option prudente !

Ce jour là, mi mai ! Le débit était conséquent. Même nous, professionnels, avons traversé l'Ubaye à bord d'un raft ! Nous avons combiné l'horaire de fin du canyon avec le passage d'un ami kayakiste qui effectuait une descente en rafting ce jour là.

 

Nous proposons ce canyon à l'encadrement ! Une grande course, pour les bons sportifs !